Articles

Corse : La châtaigneraie en voie de guérison ?

Image
La production de châtaignes devrait repartir à la hausse en 2019. Dans certaines régions de Corse, le cynips, parasite du châtaigner recule, même si d'autres restent très fortement impactées. Châtaigneraie à Bocognano © Radio France - Thibault Quilichini À Bocognano, dans cette châtaigneraie de 7000 mètres carrés, située au-dessus du village, entretenue et récoltée par le chantier d'insertion de Bocognano, les arbres font plaisir à voir « Ils sont beaux, les feuilles sont belles, les bogues sont bien formées, elles ne sont pas tâchées et surtout elles ne sont pas toutes tombées par terre. On espère donc qu'elles arriveront à maturité » commente Jean-Noël Pietri, le responsable de ce-dernier. «Il semblerait que le cynips ait tendance à reculer" rajoute-t-il avec le sourire, ce qui augure peut-être une meilleure récolte et plus de farine de châtaignes que les précédentes années selon lui. Pour Carine Franchi, animatrice du sy

2018, nouvelle année noire pour la châtaigne corse

Image
Cette année encore, l'un des fleurons de l'agriculture corse subit de plein fouet les assauts du cynips. L'insecte continue de faire des ravages dans toutes les régions de l'île malgré l'introduction du torymus, on estime que 80% de la récolte est perdue. Les châtaignes © Radio France - Erika Vachon Cette année encore la récolte de châtaigne sera très maigre et la farine rare. « Globalement c’est une très très mauvaise année», déplore Pasquin Flori, président du groupement régional des producteurs et des transformateurs de châtaignes. « Toutes les zones sont touchées, toutes les régions oscillent entre moins 70% et moins 90%, voire des cas extrêmes avec 100% de perte de récolte » >>> Ecouter l’interview de Pasquin Flori, président du groupement régional des producteurs et des transformateurs de châtaignes L'insularité, un facteur aggravant A l'époque des premiers lâchers de torymus, en 2010, les s

Déjeuner gastronomique à Vizzavona

Image
Déjeuner gastronomique à Vizzavona, le vendredi 7 décembre à 13h00 pour la préservation et la valorisation de la châtaigneraie corse  Venez nombreux ! >>> Télécharger le fichier pour impression (format pdf)

Lâchers de torymus sinensis 2017

Image
  En savoir plus : salvemuicastagni.com

Lâchers de torymus sinensis 2017

Pour mémoire Le Cynips n’a qu’un seul prédateur : le torymus sinensis. Ce micro hyménoptère de la famille des Torymidae est un parasitoïde qui pond ses œufs dans les galles vertes du Cynips au printemps, neutralisant ainsi ce dernier. Bilan depuis 2011 Premiers lâchers expérimentaux de Torymus sinensis dans le cadre du Programme national de lutte biologique contre le Cynips du châtaignier Avril 2011 Premiers lâchers massifs dans le cadre de la souscription www.salvemuicastagni.org , avril 2014 ·       470 lâchers de Torymus sinensis les 3 et 4 mai 2014 ·       400 lâchers supplémentaires le 9 mai 2015 ·       300 lâchers supplémentaires le 23 avril 2016             et OBJECTIF 2017 avec le soutien financier de l’ODARC ·       300 lâchers supplémentaires le 22 avril 2017 Les premiers résultats >  Suivi des émergences des Torymus sinensis ( Ts) -   Augmentation significative des taux de parasitisme sur de nombreux sites suivis en partena

Castanéiculture : la lutte contre le Cynips porte ses premiers fruits

Image
France 3 Corse ViaStella Publié le 15/10/2015 Source : http://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/castaneiculture-la-lutte-contre-le-cynips-porte-ses-premiers-fruits-830471.html  Mercredi les représentants de la filière castanéicole ont fait un point sur l'évolution de la production. Dans le Nebbiu, une des premières régions touchées  les producteurs commencent à remarquer une amélioration grâce aux lâchers de Torymus, prédateur naturel du Cynips. © CHRISTIAN GIUGLIANO / FTVIASTELLA ILLUSTRATION - La châtaigneraie corse se relève doucement de l'attaque du Cynips Le cynips du châtaignier est une micro guèpe d'origine chinoise. L'insecte est en Europe depuis 2000 et a fait son appartition en France en 2005, selon l'Institut National de Recherche Agronomique (INRA). La maladie touche la châtaigneraie corse depuis 2011. La seule méthode efficace est la lutte biologique au moyen d’une autre micro guêpe chinoise, la To

Cynips : Une nouvelle donation de la Brasserie Pietra pour sauver la châtaigneraie corse

Image
Rédigé par Nicole Mari le Mercredi 14 Octobre 2015 - Source : www.corsenetinfos.corsica La Brasserie Pietra a remis, le 14 octobre, à Murato, à la filière castanéicole, un chèque de 10000 € pour soutenir la lutte contre le cynips qui décime la châtaigneraie corse. Cette donation, qui s’inscrit dans un plan de financement quinquennal initié en 2013, atteint, globalement, 40 000 €. La Brasserie a, ainsi, aidé à financer 900 lâchers de Torymus sinensis, le prédateur du cynips, sur l’ensemble des châtaigneraies impactées. Une nouvelle campagne de lâchers est programmée au printemps 2016. Dans les zones traitées, les premiers résultats positifs sont déjà visibles. Dominique Sialelli, PDG de la Brasserie Pietra, explique, à Corse Net Infos, les raisons de ce partenariat. En vidéo, Jean-Yves Acquaviva, producteur et président du syndicat de l’AOP-farine de châtaigne, fait le point de la situation. Egalement le témoignage de Ludovic Biaggi, castanéiculteur de Murato.